Au delà des mots

Publié: jeudi 21 octobre 2010 dans Inutilité


C’est la semaine où faut pas parler du poids sur les campus universitaires américains.

C’est bien beau ne pas passer de commentaires désobligeants sur le poids de quelqu’un d’autre mais ce qui aiderait crissement plus les femmes à s’accepter comme elles sont, c’est de cesser de véhiculer qu’un seul type de corps de femme dans les publicités et sur les catwalks.

Publicités
commentaires
  1. elaura dit :

    tout a fait d’accord avec toi certaine personne il a juste un modele qui semble etre bien mais pour ceux et celles qui sont plus carré resembler a une poupé barbie est imposible.ca baise une estime de soi un peu

  2. Mike dit :

    Masi pour l’obésité morbide, il vaut mieux me pas se mettre la tête dans le sable.
    Comme tout a un coté positif et un coté négatif, l’avantage de la pression sociale et de ne pas laisser ceux qui ne sont pas capables de se voir aller se complaire dans leur état.

  3. P-A dit :

    Je viens de découvrir ton blogue, très intéressant!

    D’ailleurs, j’adore cette pub, le travail de montage est magnifique et ça montre bien à quel point le problème de « l’image parfaite » est rendu une plaie pour la société. À force d’avoir les affiches de parfum, de vêtement et de lingerie placardée partout, on finit par trouver ça normal et on ne les remarque plus… Pourtant, il y en a partout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s