Jeu vidéNO

Publié: mercredi 21 avril 2010 dans Inutilité

J’ai remarqué qu’avec la présence plus présente des jeux vidéos dans la vie d’une bonne partie d’entre nous, est arrivée aussi la présence plus présente de ti-cailles sur la route. Peut-être qu’il s’agit là d’une association cucul, simpliste mais moi je n’en démords pas, je suis certaine qu’il y a une corrélation entre les jeux vidéos de chars pis les pistes de courses pour lesquelles prennent nos routes plusieurs mongols à volants.

J’ose juste pas imaginer ce que le monde va devenir si ce jeu de simulation de viol deviendra tout aussi populaire que tous les autres…

Publicités
commentaires
  1. Mylaine dit :

    Ark! Simuler des viols! Quel fun y’a à avoir avec ça?!?!?!

    C’est tellement déviant que je n’ose pas croire à une étude de marché ou à celui qui a dit : « Good! Bonne idée, on lance ce produit-là! »

  2. Mr. Rubik dit :

    C’est vrai avant les jeux vidéos… les jeunes hommes ne fesait jamais de vitesse au volant et était tous prudent. Personnes ne coupait sur la route et les accident impliquant des jeunes était rares…

    Franchement.. je ne crois aucunement a ce que tu avances… quand j’étais flo.. mes oncles fesait des burns dans la rue en avant de chez mes grand-parents, des concours de drags.. tous dans leur z28, camaro, mustang etc.. Ils conduisaient régulièrement avec une bière entre les jambes!

    Ya rien de nouveau sur les routes a ce niveau là! La vitesse et les chars a toujours fait triper les gars en général!

  3. wello650 dit :

    La ligne d’acceptation n’est pas rendue là, et j’espère qu’elle ne s’y rendra pas.

    On peut écraser des piétons à Grand Theft Auto, puis en rire. Ce n’est pas si grave.

    Si je jouais à un jeu où on viole des fillettes, motadit que je ne m’en vanterais pas.

    Et la jeunesse reste excessive, peu importe sa génération.

  4. LolWut dit :

    Les accidents sur la route restent relativement stable, ou à la baisse, malgré une populaiton grandissante et de plus en plus de voiture sur nos routes. Les jeux vidéos n’y ont rien changé.

    Et malgré des jeux de plus en plus violents et réels, la criminalité est en baisse constante depuis plus d’une décénnie.

    Les imbéciles n’ont pas besoin de jeux vidéos pour cultiver leur imbécilité. C’est naturel chez eux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s