Des patentes qu’on veut pas woére

Publié: vendredi 2 avril 2010 dans Inutilité

Lu dans le Voir récemment, dans une mini-entrevue: Sur quoi ou qui rêves-tu de tirer?

Oh yes mesdames et messieurs, vous avez bien lu vous itou!

C’est quoi l’affaire? Ça fait cool de poser une telle question? Faut pas que les lecteurs lisent ça au premier degré? J’veux ben mais des questions, y’en a des centaines, voire des milliers qu’on peut poser à un artisss pis des ‘plus meilleures’ que celle-là. Traitez-moi de matante si vous voulez mais après avoir lu ces 8 mots, le Voir a baissé dans mon estime. Je trouve que le ‘nouveau’ courant culturel québécois, tous arts confondus, tout comme nos institutions d’enseignement, nivèle par le bas, comme s’il était rendu in d’avoir l’air d’un pouilleux des années 80, de chanter comme un mononcle dans un party trop arrosé de sous-sol de bungalow et de tenir des propos full ado.

Y’a des patentes qu’on veut pas woére…

Publicités
commentaires
  1. un gars dit :

    Tu n’aimerais pas tirer sur quelqu’un?

  2. wello650 dit :

    Dans un journal, effectivement c’est étonnant!

    Ça doit être ça, la décadence. Il faut croire que ça n’arrive pas qu’au parlement…

  3. Hugo dit :

    Je suis un lecteur du Voir plutôt régulier, mais j’avoue ne pas avoir attrapé celle-là. Je suis de ton avis; pas question d’être « matante », c’est juste épais comme question…

    Eh, Sara, pour une fille qui défend souvent un sujet et l’autre, dont celui du français, que tu maîtrise plutôt bien, je sais que ton utilisation du joual est clairement volontaire et accentuée, mais il me semble qu’elle devient la norme plutôt que l’exception sur ce blogue. L’effet recherché s’estompe avec l’utilisation… et je me demande si c’est conscient ou si c’est simplement devenu une habitude.

  4. Sara dit :

    un gars: non, pas vraiment, je préfère le supplice de la goutte chinoise!

    wello650: un journal de ‘culturés’ en plus.

    La Shirley: c’est ce que je me suis dit en lisant cette question-là.

    Hugo: ça doit être le rhume, c’est un rhube d’homme, un vrâ!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s