Disponibilité en magasin ou bullshit pour les caves

Publié: samedi 12 septembre 2009 dans Arrggghhhh, Inutilité

Hier matin et hier midi donc deux fois plutôt qu’une, je vais en ligne vérifier la disponibilité d’un dictionnaire de termes médicaux à la succursale d’un magasin de mon coin. Il en reste deux copies. Super, j’avais justement d’autres commissions à faire non loin de là.

J’embarque donc dans mon char, j’arrive au magasin, regarde sur les tablettes, rien. Je demande à une commis, elle me dit qu’il n’en reste pas, je l’informe que je viens tout juste de voir sur leur site Internet qu’il en restait deux copies à leur magasin, elle me mens en pleine face qu’elle vient de les vendre. Deux gros dictionnaires médicaux vendus en l’espace d’une heure à St-Jârôme? Elle est bien bonne celle-là!

J’ai utilisé le verbe mentir dans le paragraphe ci-dessus puisque près de 24 heures plus tard, le site indique toujours qu’il reste deux copies à cette succursale-là. Bref, c’est n’importe quoi!

Publicités
commentaires
  1. Marie dit :

    Pourquoi tu ne l’achètes pas à la coopérative de l’établissement où tu vas étudier ou dans un autre cégep/université ? Les prix sont généralement bien plus abordables que dans les grandes surfaces qui ne sont pas spécialisées dans des ouvrages ceux-là.

  2. Sara dit :

    Marie: là où je prends mes cours, ils ne vendent pas de dictionnaire et j’ai fait le tour (virtuellement) de quelques coops de cégeps/universités et ça revient au même prix une fois l’adhésion payée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s