Rebutée par les débuts

Publié: vendredi 13 mars 2009 dans Hmmm, Moi en couple? vraiment?

Je hais les débuts. J’aime savoir. J’aime être arrivée.

Si pour certains il s’agit là des plus beaux moments du couple, pour moi, les premiers temps, la période d’apprentissage se traduit en une étape que j’aimerais pouvoir ‘skiper‘. J’me fous d’apprendre que l’autre aussi adore les sushis – j’veux plutôt en être à notre 19ième tête à tête Japonais. Ça m’endors de connaître ses pervers fantasmes – je préfère en avoir déjà réalisé quelques-uns avec lui et être en train de ‘travailler’ sur la réalisation de quelques autres. Je ne veux pas me sentir intimidée par sa maman quand je vais la rencontrer la première fois – j’ai plutôt hâte de l’appeller pour lui demander une recette ou pour lui rappeller à quel point j’aime son fils.

Je souhaiterais avoir déjà réponses aux dizaines, voire centaines de questions qui trottent dans ma tête. J’aimerais connaître la complicité sans devoir subir la période de rodage.

Êtes-vous comme moi quand vous savez que vous venez de rencontrer quelqu’un avec qui vous voulez du long terme, avez-vous hâte d’être rendu au bouttte le fun, au cœur de la relation?

Publicités
commentaires
  1. sylvaind dit :

    A vouloir bruler des étapes on risque de prendre le champs.

    Been there…

  2. wello650 dit :

    J’aime bien les débuts pour leur côté imprévisible. Si on a pas d’attentes fixées autre que de découvrir l’autre, ça donne toujours plein de surprises agréables.

  3. M-H dit :

    J’ai vécu une relation où le début a été skippé très rapidement.. on ne gagne rien puisque la routine prend le dessus très vite..

    Je commence une nouvelle relation depuis quelques temps et je peux te dire que pour rien au monde je ne passerai à l’étape suivante trop rapidement..

  4. Joëlle dit :

    Moi non plus, je n’aime pas particulièrement les débuts, cette période où rien n’est sûr et où l’on se pose toutes sortes de questions qu’on gardent pour soi, pour ne pas être déçue, pour pour ne pas laisser voir notre insécurité, pour ne pas faire peur.

    Mais pour le reste, les débuts sont souvent sublimes! 😛

  5. Sara dit :

    Joëlle: «Mais pour le reste, les débuts sont souvent sublimes!» 😉

  6. MAG dit :

    Je pense qu’au début on ne se rend tout simplement pas compte de « ce début » et on le trouve magique par après…

  7. t4nne dit :

    J’ai toujours hâte que ça fasse un moment pour voir comment on se sent après autant de temps… et maintenant que je vis la première longue relation de ma vie, je m’ennuie parfois des petits moments du début, parce que c’est tellement grand ce qu’on resent dans notre ventre quand on voit l’autre. Pas que je sois pas bien dans notre petite routine de couple (au contraire j’adore sa) mais des fois j’aimerais aller faire un petit tour au début de notre relation pour resentir à nouveau les papillons 😉

  8. […] ai-je déjà dit que je hais les débuts de relation?!… […]

  9. mlle-cassis dit :

    Moi aussi je déteste les débuts de relation. Je déteste et j’adore ça. On ne sait jamais sur quel tordu on va tomber, de quelle hauteur on va chuter. Ou pas.
    Perdue dans les brumes océanes des rêves les plus fous, j’ai peur de ne me retrouver qu’avec des cauchemars brûlés.
    Mais rien que pour le plaisir des embruns, du sel sur mon visage et de cette tendre douleur au creux de l’estomac je reprends mon billet à chaque fois. Encore et encore. Et t’offre cette chanson en l’honneur des marins romantiques qui oui, existent (mais sont trop souvent en mer plutôt qu’à notre bras).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s